UNE EQUIPE D'EXPERTS VOUS REPOND ! Du lundi au samedi de 10h à 19h au  05 31 61 94 46The Fetlock 

Comment calmer un cheval stressé ?

Cheval stressé : comment réagir ?

L’anxiété ou le stress chez le cheval proviennent de sa nature profonde. Animal grégaire dont la principale défense à l’état naturelle est la fuite, le stress est directement lié à l’instinct de survie du cheval. Si la nervosité des chevaux peut être qualifiée de naturelle, l’environnement dans lequel nous les plaçons en tant que chevaux de sport ou de loisir peut générer des situations de « sur-stress » pouvant entraîner des réactions mettant les chevaux ou les personnes autour en danger au point d'en avoir peur.

Parmi les situations qui génèrent de l’anxiété excessive chez les chevaux, on trouve très fréquemment ; le transport, la tonte, l’isolement de d’autres équidés, la compétition, et les changements d’environnement.

L’anticipation de ces situations de stress chez les chevaux est la clé pour les désamorcer avec succès. Très souvent, la désensibilisation par la répétition et l’accoutumance est la solution la plus durable et la plus efficace. Armez-vous de patience, préparez toujours le terrain pour faire face au minimum d’imprévus possible, protégez votre cheval et utilisez toujours des équipements d’attache et de transport adaptés.

 
Choisissez votre complément alimentaire anti-stress
 

Quand utiliser un tranquillisant pour un cheval ?

Il existe de nombreux compléments alimentaires calmants pour les chevaux qui facilitent la manipulation et l’exploitation de ses derniers.

Mieux vaut prévenir que guérir : vous avez la chance d’avoir un jeune cheval, chaque nouvelle étape de son apprentissage est une situation de stress potentielle. Réapprendre c’est beaucoup plus long qu’apprendre. Mettre toutes les chances de votre côté et donner un tranquillisant à votre cheval avant son premier transport, sa première tonte, sa première ferrure, c’est un gain de temps considérable pour l’avenir si les phases éducatives initiales ont été mal conduites.

Utiliser un produit anti-stress pour le cheval de compétition

Les chevaux nerveux ou stressés perdent en concentration et relâchement ce qui peut affecter leurs performances en compétition. Il existe des produits déstressant, non-dopants, qui favorisent la décontraction sans diminuer le brillant et les réflexes des chevaux. Un produit calmant n’est pas forcément un produit qui altère les performances de vos équidés.

Le cheval stressé au quotidien :

On fait de notre mieux pour offrir un environnement calme à nos chevaux mais le bruit, le passage de personne ou d’autres chevaux… Cette vie d’écurie peut être une source de stress pour vos chevaux et il peuvent progressivement montrer des signes d’anxiété pouvant se manifester sous plusieurs formes :
- perte d’état
- agressivité
- problèmes digestifs
- ulcères
- tic …

Avec votre vétérinaire, partagez les expériences qui sont selon vous une des raisons pour lesquelles votre cheval stresse et aidez-le à trouver les meilleures solutions.

Il existe une panoplie importante de solutions pour réduire le stress chez les chevaux et réduire leur anxiété. De l’éducation ou la rééducation auprès de spécialistes en comportement ou en éthologie. La remise au travail dans un nouvel environnement. Le repos et la mise au vert avec des congénères apaisés. Des compléments alimentaires à base de plantes à distribuer au quotidien pour diminuer les effets du stress et aider vos chevaux à retrouver de la sérénité. Les marques spécialisées en phytothérapie équine sélectionnent des plantes dont les vertus permettent d’apporter une sérénité…

Prendre le temps, bien analyser l’ensemble des facteurs de stress y compris celui du cavalier permet d’avoir une approche adaptée…

Apprendre à gérer ou diminuer la peur en se fixant des objectifs simples :

Un peu d’exercice pour gérer un cheval difficile à monter permet aussi au cavalier de reprendre confiance et de gérer sa peur lorsque celle-ci devient un problème. Partir au galop en pensant que le cheval jettera son jus n’est pas l’exercice d'équitation qui vous permettra d’obtenir le changement espéré, au contraire, cela peut le rendre encore plus difficile à gérer et ne contribuera aucunement à le faire baisser en pression.

Vous obtiendrez des résultats probants avec un travail à pied et qui vise à augmenter la confiance mutuelle. En effet, en débutant le travail au sol, à pied, avec votre jument, votre hongre ou votre étalon, vous allez déjà pouvoir chercher à obtenir une réponse ou des signes positifs et diminuer mutuellement votre inquiétude.

La peur se transmettrait-elle du cavalier vers le cheval ?

Aucun doute ! Alors en répétant un exercice facile, clairement défini dans votre tête et que vous allez réaliser en pleine conscience, du début à la fin, jusqu‘à obtenir une parfaite exécution et dans le calme, vous allez rapidement observer un changement. La peur que votre monture affichait lors de vos premières séances va naturellement disparaitre et vous allez être motivée pour alimenter une nouvelle liste d’exercices sans pour autant être trop ambitieux.
La sensation de peur n’est pas facile à faire disparaître, alors évitez les montées en puissance rapide pour que cette même peur ne fasse son retour et ne vous oblige à mettre en place un nouveau processus de mise en confiance...

De la patience, des séances en pleines nature dans le calme, une bonne respiration et l’anxiété va progressivement s’éloigner.


 
LE PATURON S'ENGAGE
Livraison Chrono 4,95€
offerte dès 79€ d'achat
Chronopost 23h
Retour 15 jours
Paiements
sécurisés
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos offres et nouveautes Je m'abonne
Je me désabonne