UNE EQUIPE D'EXPERTS VOUS REPOND ! Du lundi au samedi de 10h à 19h au  05 31 61 94 46The Fetlock 

Gourme Cheval

LA GOURME, LA REDOUTABLE ANGINE DU CHEVAL

La gourme est une maladie équine bactérienne des foies respiratoires extrêmement contagieuse et potentiellement mortelle. Elle peut toucher tout type de chevaux et de poneys mais s'attaque principalement aux jeunes chevaux autour de 3 ans. Aussi appelée angine du cheval, la gourme est causée par une bactérie, le streptococcus equi.

Comment se présente-t-elle ?

La gourme se manifeste par une inflammation des muqueuses des voies respiratoires, l'apparition de ganglions qui finissent par crever et laisser s'échapper du pus épais et jaunâtre.

Comment se transmet-t-elle ?

La contagion se fait à l'arrivée d'un cheval "porteur" de la maladie parmi des chevaux en bonne santé. La bactérie peut se transmettre en cas de contact ou tout simplement si elle est présente dans l'environnement du cheval sain, ou encore par une brosse utilisée sur un cheval contaminé. La contamination peut être directe ou indirecte.

Quels sont les symptômes de la gourme chez le cheval ?



L'animal contaminé doit être isolé de ses congénères afin de limiter la contagion. Il est nécessaire de désinfecter les écuries, les boxes et les affaires du cheval (tapis, brosse, abreuvoir, râtelier, etc).

Gourme cheval

Les premiers symptômes surviennent 3 à 14 jours après la contamination. Le cheval va alors présenter des signes de fatigue, d'abattement, une perte d'appétit, de fièvre (+ de 40°C). Il va aussi présenter des sécrétions épaisses et jaunâtres au niveau des naseaux, et des difficultés à déglutir. Au bout de quelques jour le cheval se met à tousser. Afin de soulager la gorge douloureuse, le cheval se tient la tête basse. Sa température peut également baisser sous les 38°C.

Dés les premiers symptômes, contactez votre vétérinaire afin qu'il mette en place le plus rapidement une marche à suivre le plus rapidement possible. Alertez l'entourage, propriétaires voisins de box et de pré. Des mesures d'isolement sont à mettre en œuvre.

En fonction des symptômes, le vétérinaire décidera s'il est nécessaire ou pas de prescrire des médicaments. En règle générale, le cheval guérira spontanément après la maturation et cicatrisation des infections.

Comment prévenir la gourme du cheval ?



La bonne hygiène des écuries est évidemment primordiale pour prévenir tout risque d'infection. Il existe également un vaccin contre la gourme.

Il existe désormais un vaccin contre la gourme qui s'administre par injection intramusculaire ou par voie intra-nasale. Certains professionnels y sont opposés puisque des complications peuvent survenir. Le protocole prévoit en primovaccination deux injections à un mois d'intervalle puis un rappel tous les trois ou six mois après la 1ère injection. Il est recommandé de ne pas vacciner un cheval ayant été atteint de la gourme pour 1 à 2 ans après l’épisode de gourme, ou même au-delà, à cause des risques de complications après un épisode de gourme (exemple : purpura hémorragique).

LE PATURON S'ENGAGE
Livraison Colissimo 4,95€
ou offerte dès 79€ d'achat
Chronopost 23h
Retour 15 jours
Paiements
sécurisés
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos offres et nouveautes Je m'abonne
Je me désabonne
Site administré avec la solution PowerBoutique