UNE EQUIPE D'EXPERTS VOUS REPOND ! Du lundi au samedi de 10h à 19h au  05 31 61 94 46

Vertus de l'harpagophytum chez le cheval

Un anti-inflammatoire naturel pour le cheval : l'harpagophytum

L’harpagophytum, qu'est-ce que c'est ?

L’harpagophytum est une plante qui appartient à la famille des pédaliacées, tout comme le sésame. Elle pousse dans les zones désertiques de l’hémisphère Sud, notamment en Afrique du Sud, au Botswana et en Namibie. Alors que cette plante est plus confidentielle en occident, là-bas, l’harpagophytum est bien connu des Africains qui l’utilisent pour ses spécifications soignantes.
Aussi appelée «griffe du diable» ou «racine de Windhoek», l’harpagophytum présente en effet de nombreuses vertus médicinales, attestées par des études scientifiques, pour l’homme comme pour les chevaux.

Quels sont les bienfaits de l'harpagophytum ?

La «griffe du diable» est à la fois une un anti-inflammatoire naturel, un draineur hépatique et un draineur rénale. L'utilisation de l'harpagophytum est fréquente chez les sportifs où les problèmes articulaires et musculaires sont légion.
De même, chez le cheval, cette plante est particulièrement utilisée pour soulager ou atténuer les raideurs musculaires et articulaires.

· Des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et antirhumatismales

L’harpagophytum est une excellente alternative naturelle pour les chevaux de sport ou de loisir présentant des problèmes locomoteurs. Elle soulagera votre compagnon en cas de boiterie, d’arthrose ou d’arthrite. L’harpagophytum peut également être utilisée en prévention pour les chevaux de sport dont les tendons, les muscles et les articulations sont très sollicités.
Ses propriétés sont aussi intéressantes pour soulager les rhumatismes du vieux cheval qui peuvent être sujets à des problèmes de mobilité liés à leur âge avancé.

vertus plante harpagophytum cheval

Un excellent draineur

Outre son action sur les articulations et les muscles, l’harpagophytum peut s’utiliser comme drainant. En effet, cette plante active la circulation sanguine et lymphatique, et favorise l’élimination des toxines et des déchets.
Vous pouvez donc la donner à votre cheval en cure au début du printemps, à l’automne ou à la suite d’un traitement.
 
Attention toutefois, puisque l’harpagophytum est classé parmi les plantes dopantes. N’en donnez donc pas au cheval durant les périodes de compétitions officielles.  À ne pas donner non plus aux juments gestantes.
 

La racine d'harpagophytum pour le cheval

Une panacée dédiée au bien-être des articulations du cheval. Comment l'utiliser et quelles sont ses propriétés?

Une plante couramment utilisée chez le cheval : L’harpagophytum. En savoir plus sur les vertus, les dosages et l’origine de cette racine. Les muscles, les tendons et les articulations peuvent bénéficier des propriétés des compléments alimentaires naturels intégrant l’harpagophytum en association avec d’autres plantes ou le msm, le glucosamine et la chondroïtine. En phytothérapie équine et d'une manière générale, il est important de partager avec votre vétérinaire les compléments que vous ajoutez à la ration de votre cheval et de le noter sur son carnet. Bien respecter les dosages indiqués et avec un feutre indélébile il est prudent de noter la date d'ouverture des produits.

Les origines de l'harpagophytum :

Communément appelée la griffe du diable pour les aiguillons de ses fruits lignifiés, l'harpagophytum a été découvert en Namibie en 1904 par un chercheur allemand. Celui-ci a constaté que les sorciers en faisaient un large usage médical. La plante herbacée sauvage a donc depuis longtemps fait partie de la pharmacopée traditionnelle du sud de l'Afrique et c'est seulement à partir des années 1970 que le reste de la planète commence à utiliser ses vertus favorables au confort articulaire. Seules les racines secondaires sont prélevées car elles sont davantage concentrées en principes actifs harpagosides. Les propriétaires de chevaux peuvent soulager la locomotion de leur fidèle compagnon en recourant à l'harpagophytum.

Un soin naturel bénéfique à la santé des équidés :

L' harpagophytum procumbens résorbe de façon naturelle l'inflammation de l'appareil locomoteur du cheval et possède des propriétés diurétiques. Ce draineur rénal et hépatique lutte efficacement contre les excès du cholestérol et d'acide urique, il détoxique le sang et nettoie le système lymphatique. C'est un anti-rhumatismal capable d'apaiser toutes raideurs articulaires, osseuses et musculaires, aussi bien les courbatures que les contractures. Véritable protecteur du système articulaire, musculaire, des ligaments et des tendons, il a un réel effet analgésique et combat de manière optimale les problèmes chroniques au niveau des lombaires et des articulations. L' harpagophytum convient en outre pour soulager des douleurs névralgiques. Ses vertus exceptionnelles aident réellement le cheval à se relâcher pour éviter ainsi d'autres complications. En revanche, il s'agit d'une plante dopante et de ce fait, le complément alimentaire doit être donné avec précaution. Les juments gestantes ne doivent en aucun cas ingérer l'harpagophytum.

Conseils d'utilisation de l'harpagophytum :

Les chevaux d'un âge avancé ou travaillant intensément peuvent présenter des signes de raideurs, de courbatures ou d'arthroses. Dans ce cas, mélangez à la ration d'un poney ou d'un petit cheval 8 grammes par jour. Pour un grand cheval, prévoyez 16 grammes d'harpagophytum au quotidien. Si vous distribuez ce produit naturel dans le cadre d'une cure ou simplement pour entretenir le confort articulaire en dehors des crises, les doses doivent être réduites de moitié. Lors que vous prévoyez des efforts prolongés comme un concours ou une course, l'utilisation régulière d'harpagophytum cheval aura pour effet de limiter considérablement l'apparition de raideurs. Les plantes mettent un certain temps à agir dans l'organisme et les résultats commencent à apparaître sous une dizaine de jours de prise quotidienne. Les tensions apaisées, votre cheval retrouvera de la souplesse et une totale mobilité, ses mouvements seront plus déliés et amples. Ainsi, son travail d'athlète lui demandera moins d'effort et il sera beaucoup plus serein. Enfin, après une première période de traitement, il peut être envisageable de diminuer les doses tout en préservant les mêmes effets, mais cela dépend bien entendu de chaque individu et de l'état de santé plus ou moins sévère.

LE PATURON S'ENGAGE
Livraison Colissimo 4,95€
ou offerte dès 79€ d'achat
Chronopost 23h
Retour 15 jours
Paiements
sécurisés
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos offres et nouveautes Je m'abonne
Je me désabonne