Comment bien longer un cheval ?

Longer son cheval signifie faire travailler l’équidé en cercle aux trois allures autour de soi. Les cavaliers réalisent souvent des séances de longe en complément des séances montées afin de décontracter le cheval physiquement et mentalement le plus souvent sans selle ou alors à l’aide d’un enrênement ou en liberté. En effet, il est important de réaliser des séances de longe régulièrement afin de muscler, entretenir et assouplir son cheval. Il est récurrent aussi pour les cavaliers qui ont des chevaux un peu chauds de les longer pour qu’ils se défoulent avant de monter dessus.

Après avoir lu cet article, la longe n’aura plus aucun secret pour vous !

Quel est l’intérêt de longer un cheval ?

La longe est très souvent utilisée dans le travail quotidien des chevaux mais aussi indispensable pour le débourrage. En effet, l’apprentissage du cheval commence par le travail à pied avant de monter dessus afin d’instaurer la confiance et les codes qui suivront le couple cheval-cavalier tout au long de leur parcours.
La longe comporte ainsi de nombreux avantages, elle permet de :

  • Muscler et assouplir son cheval : étirer le cheval vers le bas afin de contracter les abdominaux et étirer les muscles dorsaux
  • Détendre son cheval : en amont d’une séance en selle pour le défouler et l’échauffer, le lendemain d’un concours pour lui permettre de mieux récupérer…
  • Observer le cheval dans son fonctionnement, symétrie, engagement, souplesse
  • Découvrir de nouveaux exercices : transitions, cavalettis, assouplissements…
  • Augmenter l’engagement et le rebond
  • Travailler différemment avec de nouveaux codes : la voix
  • Créer une relation entre le cheval et le cavalier : confiance et communication

Il est conseillé de ne pas longer trop longtemps son cheval pour ne pas le démoraliser, une séance entre 20 à 30 minutes maximum convient parfaitement.

Comment faire pour longer un cheval ?

Pour longer correctement son cheval, la première étape est de choisir un endroit adapté :

L’idéal est de longer son cheval dans un endroit clos, par exemple dans un manège, un rond de longe ou encore une carrière afin que le cheval ne puisse pas s’échapper s’il venait à tirer ou se braquer. On obtient plus facilement de la décontraction dans un rond de longe ou un petit manège car on ne « tire pas » pour garder le cercle.

La deuxième étape est de positionner son cheval sur le cercle. Votre cheval ne doit pas être trop près de vous, pour cela vous pouvez vous aider d’une chambrière ou d’un stick.

C’est ensuite au tour du cavalier de se positionner, il doit veiller à ne pas se déplacer vers le cheval mais bien rester au centre du cercle dans un petit périmètre. Pour cela vous pouvez vous aider d’un cercle dessiné au sol ou d’un cerceau. Car il ne faut pas que le cheval s’éloigne au risque de tomber sur son épaule extérieure.

Enfin, vous devez placer votre corps juste derrière les épaules du cheval au niveau du passage de sangle, maintenir la longe toujours tendue et suivre le mouvement de l’équidé.

Le cavalier doit tenir la longe dans la main du côté ou tourne le cheval et dans son autre main la chambrière ou le stick si nécessaire.

L’ensemble, cheval-longe-chambrière, représente la forme d’un triangle.

Quels équipements pour longer son cheval ?

Longer son cheval nécessite un peu de matériel :

  • Un filet, un licol ou un caveçon
  • Une longe
  • Une chambrière ou un stick : pour donner de l’impulsion au cheval ou faire avancer les chevaux « mous »
  • Un enrênement si besoin : gogue, chambon, élastiques, pessoa…
  • Des guêtres, protèges boulets ou bandes de polo
  • Un surfaix

Pour le cavalier : Une paire de gants pour éviter les brûlures si jamais le cheval tire.

Il est possible aussi de longer son cheval avec la selle, si jamais le cavalier s’apprête à monter dessus après l’avoir longé.

Il existe plusieurs façons pour attacher la longe :

  • Directement sur le mors
  • Passer la longe dans les deux anneaux du mors
  • Passer la longe dans les deux anneaux du mors et au dessus de la nuque
  • Passer la longe du côté intérieur dans l’anneau du mors et au surfaix

Quels sont les différents types d’exercices à la longe ?

Il existes plusieurs exercices pour travailler le cheval à la longe.

En effet, vous pouvez :

  • Travailler les transitions à la voix
  • Introduire le travail latéral : avec des déplacements latéraux comme les épaules en dedans ; (plutôt aux longues rênes)
  • Apprendre au cheval à changer de main
  • Faire des barres au sol ou cavalettis
  • Réduire et augmenter le cercle
  • Travailler l’impulsion et l’engagement
  • Faire des exercices d’assouplissements
  • Défouler son cheval

Notre top 3 pour longer le cheval :

Notre top 3 pour le cavalier pour le travail à la longe du cheval :

Vous voilà paré pour effectuer votre séance de longe très simple à votre cheval !

La longe est un exercice particulièrement utile en amont d’une séance pour échauffer le cheval ainsi que lorsque vous connaissez quelques difficultés en selle avec lui. En effet, revenir à pieds pour longer votre cheval se révèle particulièrement bénéfique afin de l’observer, analyser la façon dont il se déplace, voir s’il n’est pas sujet à quelques douleurs occasionnant un comportement difficile…

Découvrez également les dernières actualités et articles sur notre blog :

Cheval en automne Equinaturo - Le Paturon
Râtelier de prairie cheval - Le Paturon