Attention au coup de chaleur cheval !

L’été est enfin arrivé, et avec lui, le soleil et… la chaleur ! Comme nous, en cas de très grosse chaleur, le cheval peut avoir du mal à réguler sa  température et risque alors le coup de chaleur.

Qu’est-ce que le coup de chaleur chez le cheval ?

Le coup de chaleur arrive généralement lorsque le thermomètre grimpe très haut et que l’air est très humide, mais également lorsque les variations de températures sont trop brutales.

Comme tous les mammifères, le cheval est un animal homéotherme, c’est-à-dire qu’il est capable de réguler sa température corporelle de manière à ce que son organisme continue de fonctionner correctement quelle que soit la température extérieure.

Le cheval régule sa température de deux façons : par la transpiration et par la dilatation des vaisseaux sanguins sous la peau.

S’il ne parvient pas à faire cela, le coup de chaleur survient.

Comment savoir si un cheval a trop chaud ?

Le coup de chaleur est une urgence grave à ne pas prendre à la légère. L’hyperthermie peut mener à des dysfonctionnements grave des organes internes du cheval, et donc à la mort. Dès les premiers symptômes, contactez votre vétérinaire au plus vite.

Fort heureusement, les signes cliniques du coup de chaleur sont facilement identifiables et permettent de prendre en charge rapidement le cheval :

  • Le cheval transpire de manière anormale et excessive ;
  • Sa température est élevée et peut grimper jusqu’à 41°C ;
  • Accélération du rythme cardiaque ;
  • Le cheval semble faible, abattu, épuisé, amorphe ;
  • Difficultés à se déplacer ;
  • Colique.

Comment guérir d’un coup de chaleur cheval ?

Si votre cheval souffre d’un coup de chaleur, cessez immédiatement le travail, dessellez le et rentrez le au box ou dans un endroit frais et ombragé à l’abri de la chaleur. S’il présente des difficultés pour marcher, gardez le immobile pour éviter toute chute.

Il faut impérativement l’aider à se refroidir. Pour cela proposez lui à boire, arrosez le avec de l’eau fraîche mais pas glacée, couvrez le avec un linge humide.

Prenez régulièrement sa température afin de savoir si elle baisse.

Malgré cela, si le cheval ne récupère pas, contactez votre vétérinaire qui l’aidera à se réhydrater à l’aide d’une sonde.

Comment prévenir le coup de chaleur cheval ?

Si nous ne pouvons agir sur les températures et la météo, il est tout à fait possible de mettre en place certaines mesures pour éviter le coup de chaleur :

  • Protégez votre cheval du soleil aux heures les plus chaudes de la journée ;
  • Préférez les sorties et les séances de travail le matin ou en soirée ;
  • Donnez lui accès à un coin ombragé où il pourra s’abriter du soleil et de la chaleur ;
  • Veillez à ce que son eau soit fraiche et à volonté ;
  • Douchez le pour le rafraîchir ;
  • Vérifiez que les écuries soient bien aérées.

Après un épisode de coup de chaleur, il est préférable de laisser le cheval au repos dans les jours qui suivent.

Découvrez également les dernières actualités et articles sur notre blog :

Aller à la plage avec son cheval, une aventure inoubliable - Le Paturon
Transporter, ranger et protéger son matériel d’équitation - Le Paturon
Promotion printemps La Gée cheval - Le Paturon