La spiruline pour le cheval

La spiruline est une algue de plus-en-plus consommée par les humains, notamment pour les personnes qui ne consomment plus de viande. Nous connaissons ses bienfaits chez l’Homme mais pas chez les chevaux, qui sont des herbivores. Qu’est-ce que la spiruline ? Est-elle utile pour le cheval ? Quelle est son intérêt ?

La spiruline pour le cheval - Le Paturon

A quoi sert la spiruline chez le cheval ?

La spiruline est une espèce d’algue, que l’on appelle aussi Arthrospira platensis. Il s’agit d’une cyanobactérie qui est présente sur Terre depuis plus de 3 milliards d’années. C’est un micro-organisme qui se reproduit surtout dans les eaux à plus de 30°C et qui se nourrit grâce aux minéraux disponibles dans son milieu.

Cette algue était déjà consommée par les Aztèques ou encore au Tchad il y a des siècles. Elle est connue comme étant très complète et elle permet l’apport de nombreux éléments. Elle est notamment une source de protéines importante et est utilisée dans les populations sous-alimentées depuis des millénaires.

La spiruline contient donc de nombreux micro-nutriments que le cheval assimile facilement, c’est un excellent complément alimentaire.

Quelles sont les vertus de la spiruline cheval ?

Les protéines

La spiruline est très riche en protéines (entre 50% et 70%), ce qui est très intéressant quand on connait l’importance de celles-ci dans la ration du cheval. Les équidés ont nécessairement besoin de protéines dans leur ration quotidienne pour leur bonne santé, car ils ne savent pas les stocker, contrairement aux graisses par exemple. Cet apport en protéines est d’autant plus primordial pour la croissance convenable d’un poulain, la production d’un lait riche d’une poulinière ou tout simplement pour un cheval de sport. La spiruline est donc deux fois plus riche en protéines que le soja et contient les acides aminés essentiels qui doivent absolument être apportés dans la ration de l’animal.

Les glucides

L’algue, en poids sec, est constitué de 15 à 25% par des glucides. La spiruline, comme de nombreux organismes, stocke l’énergie sous forme de glycogène, directement libérée selon les besoins, sous forme de glucose. Cette algue constitue donc une source rapide et facile d’accès d’énergie, qui ne fatigue pas le pancréas. L’énergie est quasi instantanée et ne déclenche pas d’hypoglycémie.

Les lipides et acides gras

La spiruline est une algue pauvre en graisses, à hauteur de 7% environ du poids sec. Elle contient cependant un des acides gras essentiels : l’acide linoléique (oméga 6). Les acides gras essentiels (AGE) sont indispensables pour l’organisme, notamment pour le cerveau, et ne peuvent être synthétisés par l’animal directement. La spiruline est donc intéressante pour cet apport en oméga 6.

Les vitamines

Les vitamines sont des substances indispensables au fonctionnement de l’organisme, à sa croissance et à la reproduction. Elles ne peuvent être synthétisées donc elles doivent être apportées par l’alimentation. La spiruline n’apporte pas de vitamine A en elle-même mais de la bêta-carotène, un pigment, précurseur de cette vitamine. Le cheval l’utilise donc à cet effet. Cette algue apporte cependant de nombreuses vitamines B. On peut donc parler de la vitamine B1, indispensable pour le fonctionnement des muscles et du système nerveux, mais aussi de la vitamine B2, qui permet la transformation des nutriments en énergie et qui a aussi une grande fonction anti-oxydante. Elle dispose aussi des vitamines B3 et B12, qui permettent le développement des globules rouges. Pour finir, la spiruline contient également de la vitamine E, également anti-oxydante et qui stimule les défenses immunitaires.

Les pigments

La spiruline possède de nombreux pigments, ce qui lui permet de capter la quasi-totalité du spectre solaire et de produire beaucoup d’énergie. Nous avons vu ci-dessus qu’elle comportait des bêta-carotènes, précurseurs de la vitamine A. Elle possède également de la chlorophylle. Ce pigment possède un pouvoir nettoyant et purifiant. La spiruline est la plante qui en possède le plus (1%) ! Elle permet également l’apport de phycocyanine, un pigment propre à la spiruline. Il a été prouvé qu’il stimule l’évolution et la différenciation des cellules des lignées sanguines rouges et blanches dans la moelle osseuse, donc la stimulation de la production de globules rouges et blancs. La phycocyanine joue aussi un rôle antioxydant et anti-inflammatoire. C’est un pigment très intéressant pour les chevaux de course notamment.

Les minéraux et oligo-éléments

La spiruline contient également de nombreux minéraux et oligo-éléments, des éléments naturels indispensables pour le bon fonctionnement métabolique du cheval. Elle possède notamment du potassium, du phosphore, du calcium, du fer, du magnésium, du sélénium, du zinc, du cuivre et bien d’autres !

Quelle est la durée d’une cure de spiruline cheval ?

La spiruline est souvent distribuée en cure de plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Comme nous l’avons vu, elle est une grande source de protéines, plus que le soja par exemple. Elle est également hautement digestible, plus que les céréales. Il s’agit donc d’un excellent choix comme supplément protéique pour un cheval qui en aurait besoin pour sa croissance ou le développement des muscles.

Elle peut être utilisée dans le cas d’un cheval présentant des allergies aux poumons et à la peau. En effet, la spiruline est très bénéfique dans le contrôle des réactions allergiques et des réactions inflammatoires qui les suivent. Dans ce cas, la ration peut aussi être complétée avec de la farine de graines de lin, un anti-inflammatoire, du Jiogulan, un bronchodilatateur et de la vitamine C, un antioxydant essentiel dans la respiration.

Durée d’une cure de spiruline cheval - Le Paturon

Une cure de spiruline peut aussi être intéressante dans le cas de chevaux qui présentent des frictions à la queue, à la crinière, diverses irritations comme au grasset et au nombril causées par des insectes piqueurs. Afin d’éviter toute démangeaison, on peut aussi ajouter en plus du sulfate de chondroïtine.
Attention cependant, la spiruline contient de très nombreux acides aminés essentiels mais elle est très pauvre en méthionine et en lysine. Il faut donc s’assurer que la ration est équilibrée de ce côté.

Est-ce que la spiruline est vraiment efficace pour le cheval ?

Nous avons vu ci-dessus que la spiruline est une algue avec de nombreuses caractéristiques bénéfiques à tous les chevaux. Elle peut aussi être utile seule ou en association avec d’autres plantes dans le traitement de certaines maladies et le soutien de l’organisme.

Par exemple, des études ont été réalisées en Pologne sur des chevaux atteints par le Syndrome Métabolique Equin (SME), une malade comparable au diabète humain. Il a été montré que la spiruline a des effets bénéfiques sur les chevaux atteints. En effet, il s’agit d’une maladie endocrinienne qui a pour origine un dysfonctionnement hormonal. Les animaux atteints sont obèses et déclarent assez fréquemment des fourbures chroniques. Ils sont traités avec divers médicaments, des restrictions alimentaires et une remise au travail. L’ajout de spiruline dans le traitement peut favoriser la perte de poids et augmenter la sensibilité à l’insuline.

Comment utiliser de la spiruline cheval ?

La dose à administrer est parfois difficile à établir. Tout d’abord, il faut savoir que la spiruline est un complément alimentaire qui peut être donné à tous les chevaux, jeunes ou vieux, chevaux de loisir ou de sport. Elle peut être intéressante pour un développement musculaire plus important, pour un cheval en convalescence, fatigué, anémié, pour les poulinières et les étalons, car elle soutient la fertilité mais aussi pour la croissance des poulains !

Concernant la dose, on réalise en général des cures de 15 jours par mois pour un cheval de sport, et de 7 jours par mois pour un cheval de loisir. On administre souvent 15 g par jour pour un cheval adulte, 5 g pour un poulain. La spiruline doit être achetée sous forme de poudre et doit être mélangée à la ration quotidienne. Cependant, il n’y aucun souci lorsqu’un cheval ingère « trop » de spiruline car il n’y a pas d’effets néfastes !

Il faut tout de même surveiller votre cheval : la spiruline a souvent une forte odeur, et l’animal peut mettre du temps à s’y habituer. Il vaut donc mieux commencer la cure progressivement, en augmentant la dose de jour en jour. Certains chevaux ne toucheront pas à leur ration dans tous les cas, il faut donc faire preuve d’imagination en dissimulant la spiruline dans quelque chose qu’il adore, avec du jus de carotte par exemple !

Vous connaissez désormais les principaux bienfaits de la spiruline et tous les détails associés. Vous pouvez maintenant vous lancer dans une cure pour votre cheval. Il est tout de même parfois intéressant de demander conseil à un vétérinaire.

Découvrez également les dernières actualités et articles sur notre blog :

Promotion printemps La Gée cheval - Le Paturon
La naturopathie équine et le printemps - Le Paturon
Harcour vous offre 20 places pour cet été à Paris - Le Paturon